Contact



  Actualités Monde

18 avril 2018

Les meilleurs pongistes du continent asiatique se sont retrouvés ce week-end à Yokohama (Japon) pour disputer la 31ème coupe d’Asie. Tout juste auréolé de la première place mondiale, le chinois Fan ZHENDONG a garni son palmarès d’un nouveau titre, le premier dans cette compétition.

Fan ZHENDONG vainqueur de la coupe d’Asie

Après un début de compétition marqué par sa défaite surprise face au prodige japonais Tomokazu HARIMOTO, le n°1 mondial s’est repris en enchainant quatre victoires consécutives dont une dernière en finale face à Lin Gaoyuan (CHN) (11-3, 15-13, 11-8, 13-11) , vainqueur de la précédente édition de la coupe d’Asie. La troisième place est revenue à Lee Sangsu (KOR), vainqueur un peu plus tôt de Jang Sangeun (KOR) (11-4, 11-9, 7-11, 11-7, 11-9).

Harimoto Tomakazu, le prodige japonais

La cinquième place a été décrochée in-extremis par le japonais Tomokazu HARIMOTO (JPN) qui a dominé son compère de sélection Koki NIWA (JPN) (11-9, 10-12, 11-6, 11-5, 10-12, 6-11). Cette 5ème place lui permet de rentrer dans le cercle fermé des joueurs potentiellement invités à la prochaine coupe du monde. Pour rappel, les trois premiers sont assurés de la qualification. Les deux suivants peuvent bénéficier d’une wild card en fonction de leur performance.

Zhu Yuling double la mise

Du côté des féminines, la chinoise Zhu Yuling a conservé son titre après sa victoire face à Chen Meng (12-10, 12-10, 10-12, 11-3, 11-4). C’est son troisième podium consécutif dans l’épreuve après sa troisième place en 2015.



03 avril 2018

Championnat de France Vétérans 2018

Ce week-end de Pacques a résonné avec chasse aux oeufs en chocolat mais aussi avec compétition nationale dans les salles de l’hexagone. Deux championnats d’envergure se déroulaient à quelques 800 kilomètres de distance. A Maizières-lès-Metz avec les championnats de France Handisport par équipes et à près de 800km à Saint-Julien-de-Concelles les championnats de France Vétérans. Pour cet évènement, ce sont plus de 400 pongistes âgés de plus 40 ans qui se retrouvés dans la compétition qui a décerné 25 titres nationaux. Après 3 jours de compétition, (du 31 mars au 2 avril), les résultats sont tombés.

Stephane HUCLIEZ, Sylvie PLAISANT et CHARBONNEAU Éliane réalisent le triplé
La palme d’or est revenue comme chaque année à l’inépuisable et recordwoman de la compétition Sylvie PLAISANT. La pongiste de l’entente Saint-Pierre a une nouvelle fois fait le plein de victoires avec trois titres (Simple + Double + Double Mixte). Du côté des Messieurs, Stephane HUCLIEZ, sociétaire du CAUDRY CP a montré tout l’étendu de sa forme du haut de ses 53 ans. Il a également réalisé le triplé (Simple + Double + Double Mixte). Si deux exploits ne suffisaient pas, Éliane CHARBONNEAU a fait honneur au vieil adage “jamais deux sans trois”. La licenciée de ISIGNY-MONTIGNY a imité ses camarades vétérans en décrochant également trois titres (Simple, Double et Double Mixte). Nous vous proposons de découvrir le palmarès complet de la compétition.



30 janvier 2018

Fan ZHENDONG a décroché ce dimanche 21 janvier son premier titre en 2018, avec sa victoire à l’Open de Hongrie. Opposé à l’étoile montante chinoise, Wang CHUQIN (n°391), le n°2 mondial s’est imposé en finale 4 sets à 1.

Fan ZHENDONG décroche son 9ème titre sur le circuit ITTF pro Tour

Auteur d’un match sérieux où il a su contrer les attaques répétées de son adversaire, Fan ZHENDONG a prouvé combien il fallait compter sur lui dans l’avenir. Avec 9 victoires sur 14 finales disputées sur le circuit Open ITTF Pro Tour, Fan ZHENDONG qui fêtera ses 21 ans demain, affiche clairement son ambition pour la saison à venir. Il fallait remonter en 2016 à l’Open de Chine pour le voir soulever un trophée majeur dans cette compétition.

Du côté de Wang CHUQIN, l’avenir semble radieux. Du haut de ses seize printemps, il vient de participer à sa première finale sur le circuit ITTF Pro Tour. Une performance remarquable qui devrait en appeler d’autres dans les mois à venir. Et pourquoi pas aux Jeux Olympiques de Jeunesse à Buenos Aires en Octobre prochain ? En cas de victoire, il imiterait un certain Fan ZHENDONG. Un signe du destin ?

Finale Messieurs – Open de Hongrie 2018 :

Fan ZHENDONG – Wang CHUQIN : 4-1 (11-6, 9-11, 11- 7, 14-12, 11-3)



05 janvier 2018

Dimitrij OVTCHAROV : « Devenir n°1 mondial, cela semble irréel »

Dimitrij OVTCHAROV s’est qualifié hier pour les 1/4 de finale des grandes finales du World Tour ITTF 2017. Une performance « suffisante » pour lui assurer la première place mondiale en janvier 2018. Il est revenu sur le site de l’ITTF sur son incroyable performance.

Dimitrij Ovtcharov : « Je suis très reconnaissant envers tous ceux qui m’ont soutenu tout au long de ma carrière »

« Devenir n°1 mondial semble irréel. J’en ai rêvé depuis que j’ai commencé à jouer mais je tiens à dire que nous avons des millions de joueurs à travers le monde qui travaillent dur et qui vont bientôt voir mon nom en tête de liste. Cela me rend fier et je suis très reconnaissant envers tous ceux qui m’ont soutenu tout au long de ma carrière … Ce fut un match difficile et Koki NIWA est un adversaire très difficile. En fait, je pense que ce tournoi est un nouveau départ pour moi et j’ai besoin de me rafraîchir la mémoire. Je me parle « Dima, c’est la Grande Finale. Il faut jouer tour à tour et ce n’est pas la finale ici au premier tour. Il reste encore quatre matches à disputer et tu peux gagner le tournoi! » Toutefois, il est toujours difficile de changer d’état d’esprit et je suis heureux de réussir. »



10 novembre 2017

Maxime THOMAS triple la mise aux championnats d’Europe

Après 2011 et 2015, Maxime THOMAS a décroché son troisième titre de champion d’Europe individuel en classe 4 handisport. Auteur d’une compétition parfaite à Lasko (Slovénie) (Lasko), il a dominé en finale le turc Abdullah Ozturk (n°1 européen, n°2 mondial).


Une victoire au caractère hautement symbolique pour le tricolore. Un an plus tôt, il manquait une balle de match en 1/2 finale des jeux paralympiques de RIO contre ce même joueur. Une défaite cruelle mais quelque peu compensée deux jours plus tard par une première médaille de bronze paralympique pour le tricolore. Dans le même temps, le Turque décrochait quant à lui la médaille d’or.

Maxime THOMAS s’adjuge son troisième titre de champion d’Europe en individuel classe 4 et conserve son titre avec celui de 2015.
Une performance de grande classe qui vient récompenser le travail de fond et la refonte de son programme d’entraînement démarré en début d’année.